équipement

Faucheuse à fléaux pour cultivateur rotatif

Pin
Send
Share
Send


La faucheuse à fléaux pour cultivateur rotatif

La faucheuse à fléaux pour les cultivateurs rotatifs est disponible sur le marché en au moins deux versions: lame ou couteau. En effet, étant un outil conçu pour être combiné avec le cultivateur, il est également affecté par l'interprétation personnelle du concept de trinciaerba de chaque marque. Ainsi, sur le marché, il est possible de trouver trinciaerba avec une ou deux lames. En revanche, ceux qui construisent le broyeur de manière classique ne le regardent pas: arbre rotatif horizontal sur lequel sont insérés les brins d'herbe spécifiques qui, si nécessaire, peuvent céder la place aux couteaux classiques en "Y". Ceux-ci transforment l'outil en une véritable tondeuse à fléaux. En opérant de cette manière, il est possible de consacrer un soin particulier à l'herbe, mais aussi d'avoir une machine capable de nous libérer de la présence de petites branches, de déchets d'élagage, etc. avec seulement le remplacement des couteaux.


Le pouvoir

la faucheuse à fléaux pour cultivateur rotatif il peut être fixé à l'avant ou à l'arrière, selon les modèles et les fabricants. Il existe toutes les tailles avec une demande de puissance directement proportionnelle à la taille. Le démarrage minimum à partir de 9 Hp de puissance, mais pour faire du bon travail, les 12-15 Hp sont idéaux: moteur qui ne se déplace jamais à vitesse maximale, pièces mécaniques non sollicitées à l'extrême et possibilité de travailler même plus longtemps sans problèmes. Pour bien fonctionner, une tondeuse à fléaux doit avoir de la puissance, il faut compter ou se résigner à entendre continuellement le moteur "mourir", surtout si l'on travaille dans des parcelles avec de l'herbe haute ou même en présence de branches et de ronces. La tondeuse à fléaux n'est pas la tondeuse, elles ressemblent un peu au nom, rien au niveau des performances et de l'adresse d'utilisation.

Pin
Send
Share
Send